Loading ...
Testez HTTPCS +33 1 85 09 15 09
HTTPCS by ziwit vs netsparker

Comparatif des Scanners de Vulnérabilités HTTPCS et Netsparker

Découvrez deux alternatives de scanners de vulnérabilités web
afin de détecter efficacement vos failles de sécurité : HTTPCS Security vs Netsparker.

Essayer gratuitement (14 jours) Demander une démo

Cliquez pour comparer notre scanner de vulnérabilité vs Netsparker

Headless et Grey Box

HTTPCS gère les contenus web dynamiques dernière génération grâce à son Robot Headless qui parcourt l'intégralité de l'application

Cartographie à 100% avec un processus Headless

HTTPCS Security assure les tests nécessitant une authentification (Grey Box) et permet de gérer les authentifications complexes comme le SSO (Single Sign On)

Possibilité de tester en Grey Box

Le robot gère les authentifications complexes comme le SSO (Single Sign On)

Les audits de sécurité de HTTPCS sont effectués de manière quotidienne et automatiquement sans aucune intervention humaine. Les rapports détaillés permettent de prendre connaissance des failles de sécurité exploitables.

Possibilité de planifier un scan.

La fonctionnalité de simulation d'attaques remonte uniquement les failles réellement exploitables. Elle permet de comprendre les risques encourus.

Simulateur de faille, avec fonction "proof-based"

Grace â son simulateur, HTTPCS offre une garantie 0 faux positif à ses utilisateurs. Cette garantie implique un gain de temps considérable pour les équipes techniques, qui n'ont pas à gérer les failles non exploitables.

Garantie d'absence de faux positif, avec fonction "Dead-accurate"

Les failles sont classées intelligemment et automatiquement selon le niveau de criticité. L'équipe technique voit ainsi d'un seul coup d'œil les vulnérabilités à traiter en priorité.

Prioritisation des failles selon le niveau de criticité

Des indications et correctifs à appliquer pour chaque faille sont fournis et détaillés pour chaque support

Aucun dispositif d'aide à la correction des failles

Les failles corrigées sont détectées puis déplacées dans un espace dédié aux audits automatisés.

Pas de détection automatique des failles corrigées

Nos équipes de pentesteurs détectent tous les types de failles ( Top 10 OWASP, CVE, attaques 0 Day et bien d'autres !)

CVE, OWASP et 0 day

HTTPCS Security s'intègre au sein de la suite complète de CyberSécurité HTTPCS. L'utilisateur retrouve ainsi facilement l'ensemble des modules auxquels il a souscrit dans une seule console.

Toutes les solutions HTTPCS intègrent le Machine Learning. Les robots intelligents évoluent continuellement au fil des audits et deviennent plus performants.

L'obtention des logs détaillés au format HTTP Archive (HAR) est disponible en option.

Rapports au format HAR disponibles

Une API performante est mise à disposition pour que les utilisateurs puissent interconnecter leurs outils.

Mise à disposition d'une API

HTTPCS fournit à ses utilisateurs ne présentant aucune faille un sceau de certification. Cliquable et facile à installer, il permet à l'entreprise de rassurer ses visiteurs.

La console HTTPCS est 100% SaaS, aucune installation n'est donc nécessaire. La console conserve le plus haut niveau de performance pour assurer une parfaite cybersécurité de ses utilisateurs.

Mode SaaS indisponible

La console utilisateur HTTPCS permet aux entreprises possédant un grand nombre de site web ou d’applications de mettre celles-ci dans des « catégories » prédéfinies pour en faciliter la gestion

Système de catégorie pour les sites internet

Il est possible d'ajouter, de limiter ou de supprimer un utilisateur en quelques clics. Le management d'une large équipe de travail est facilité.

Limité

Disponible uniquement dans la version Team

Les rapports sont rapidement exportables au format PDF.

Rapports au format PDF disponibles

L'interface de la console est disponible en plusieurs en langues (Français, Anglais, Espagnol, Italien et Portugais).

Interface en français indisponible

L'interface de la console HTTPCS est très simple, intuitive et agréable à utiliser, il n'y a ni frais ou délai d'installation, ni formation à suivre pour vos employés.

Interface très dense et complexe, formation requise pour l'appréhender totalement

La conservation des données (logs et rapports effectués) est illimitée chez HTTPCS, ce qui permet de réaliser des études statistiques sur le long terme.

Pas d'indication sur la conservation des données

Le tarif affiché inclus l'ensemble des frais. Il n'y a pas de coût additionnel au moment de l'achat (frais de mise en route, coût de formation …)

Le support technique HTTPCS est disponible en 7 langues, Français et Anglais compris.

Support en français indisponible

Le support technique HTTPCS est disponible aux heures de bureau pour la version Plus et en continu (24h/24, 7j/7) pour la version Full.

Limité

Support 24h/24, 5j/7

Le support peut être contacté en ligne, par email, et téléphone. Une FAQ est également disponible sur le site.

email, chat en ligne, téléphone, FAQ

Leader européen de la Cybersécurité, HTTPCS est une entreprise made in France. HTTPCS protège donc vos données conformément au RGPD et met à votre disposition des interlocuteurs physiques francophones.

Entreprise américaine, pas de bureau en France

Headless

Le Headless et la cartographie 100%

La navigation Headless est fondamentale pour un scanner de faille car elle permet d’obtenir une cartographie à 100 % d’une application web ou d’un site internet. Elle permet de parcourir la totalité d’une application web, même si celle-ci possède du contenu dynamique qui varie selon les visiteurs. Le robot se comportera tel un humain et pourra ainsi « scroller » des pages entières, remplir des formulaires dynamiques, cliquer sur des images ou des call to action…

Les deux scanners de vulnérabilités HTTPCS et Netsparker sont pourvus de cette technologie et proposent ainsi une cartographie d’un site à 100%.

Headless
La technologie Headless permet à HTTPCS de cartographier 100% du contenu d’un site sans que l’utilisateur ait à installer un programme en particulier. HTTPCS propose ce qui se fait de mieux en terme de Headless
5/5

Headless
Grâce à Hawk et à son Testeur, Netsparker utilise également la technologie Headless et communique ainsi sur une cartographie 100%.
5/5

Failles et Grey Box

Le test en Grey Box et les failles détectées

Lors d’un audit, il existe trois niveaux de tests : Black Box, Grey Box et White Box.

⦁ Le mode « Black Box » correspond à un audit sans authentification. Le Scanner n’a aucune information pour réaliser son test d’intrusion. Il le réalise dans les mêmes conditions qu’un hacker externe.
L’audit en « Grey Box » permet de scanner une application web en donnant accès, au Scanner, à un espace réservé normalement aux utilisateurs authentifiés, comme un espace membre par exemple.
⦁ Le « White Box », quant à lui, est un audit où l’on donne accès, au Robot, au code en tant qu’administrateur, afin qu’il puisse découvrir un maximum de failles.

Netsparker et HTTPCS assurent tous les deux des tests en authentification Grey Box.

Les deux applications peuvent détecter des milliers de failles différentes provenant du Top 10 OWASP ou de CVE déjà connues, mais elles ne s’arrêtent pas à ces failles « publiques » !

Les failles « zéro-day », dites « failles inédites » sont également traitées par les deux scanners grâce à une veille constante des équipes pour améliorer en continu le robot.

Netsparker et HTTPCS, encore une fois, proposent des fonctionnalités comparables.

Failles et Grey Box
Le robot HTTPCS gère les failles connues faisant l’objet de certifications (OWASP & CVE) mais va encore plus loin en intégrant les failles « zéro-day » quotidiennement dans ses scans. L’authentification et les tests en Grey Box sont assurés
5/5

Failles et Grey Box
Tout comme HTTPCS, Netsparker détecte aussi bien les failles connues (OWASP, CVE..) que les failles « zéro-day ». L’authentification et les tests en Grey Box sont assurés
5/5

Faux positifs

Le traitement des faux positifs

En cybersécurité, un faux positif est une alerte remontant une faille considérée comme exploitable alors qu’elle ne l’est pas. Un faux positif représente une perte de temps considérable pour les équipes opérationnelles car elles vont devoir vérifier manuellement si la faille est réellement exploitable ou non. Cette gestion des faux positifs n’a pas d’intérêt dans un processus de sécurisation d’une application.

HTTPCS et Netsparker sont très compétents sur le traitement des faux positifs.

Netsparker est annoncé comme « dead-accurate » ou « précision mortelle » pour les faux positifs. Grâce à son dispositif « Hawk », Netsparker ne va pas seulement signaler l’emplacement de la faille, il va également la tester et elle sera remontée auprès du client seulement si elle est réellement exploitable.

HTTPCS possède également un dispositif de simulation de faille et garantit ainsi « zéro » faux positif. En comparaison à Netsparker, le simulateur d’HTTPCS va plus loin car il permet à l’utilisateur de simuler et de rejouter directement chaque faille grâce à un simple bouton accessible pour chacune des failles détectées.

HTTPCS et Netsparker sont les seuls acteurs du marché des scanners d’applications web à traiter ainsi les faux positifs et à pouvoir assurer une garantie sans faux positif à leurs clients.

Faux positifs
La technologie HTTPCS permet de simuler une attaque contre une faille comme le ferait un réel hackeur. La solution est ingénieuse et garantit 0 faux positif
5/5

Faux positifs
Avec son simulateur « Hawk », Netsparker gère les faux positifs à 100 % tout comme HTTPCS
5/5

Solutions et spécificités

Spécificités des deux solutions

Netsparker propose l’intégration et la gestion des protocoles de DevOps. Le DevOps se définit par une association entre l’équipe de développement et l’équipe des opérations d’une entreprise, permettant d’obtenir un processus de production agile et réactif entre celles-ci.

Pour un scanner d’application Web, cela consiste à pouvoir analyser et détecter les vulnérabilités tout au long du développement d’une application web. Les failles sont alors détectées et corrigées avant la mise en ligne de l’application.

Le deuxième point sur lequel Netsparker se différencie est son inter-compatibilité avec un grand nombre de solutions tierces.

HTTPCS de son côté, possède comme spécificité l’intégration de trois modules complémentaires à son scanner d’application web :

  • Monitoring : un outil de monitoring serveur et web permettant de connaître la disponibilité et l’état de son serveur en temps réel ainsi que l’accessibilité de son site.
  • Integrity : une solution permettant d’être alerté du moindre changement suspicieux dans le code d’une application web ou d’un site internet.
  • Cyber Vigilance : une solution révolutionnaire qui effectue une veille sur le darknet (5 millions de données sensibles récoltées chaque jour) afin d’alerter l’entreprise en cas de fuite de donnée ou de risque d’attaque.

HTTPCS, contrairement à Netsparker, est une solution en mode SaaS (même si la demande d’une appliance est possible). Elle est par conséquent moins gourmande en ressource que la solution de Netsparker. Les scans peuvent être suivis, étudiés ou lancés de n’importe quel appareil connecté à internet.

Solutions et spécificités
HTTPCS propose une suite de solutions complète autour du Scanner de Vulnérabilité Web et offre une solution inédite et disruptive de veille du Darknet
4/5

Solutions et spécificités
Netsparker est inter-compatible avec une multitude d’applications du secteur, il permet également d’effectuer du DevOps.
3/5

Sécurisez votre site ou application web dès maintenant et évitez d’être piraté !

Essayer gratuitement (14 jours) Demander une démo

Prix et support

Support et prix

Netsparker met à disposition sa version « Team » pour 666 € / mois ($ 666) incluant le scanner de vulnérabilité, les fonctions de DevOps et d’inter-compatibilité.

Le support de Netsparker est complet et réactif, cependant il est situé aux USA et au siège à Londres. Il est donc difficile pour un utilisateur francophone de profiter pleinement de celui-ci.

HTTPCS propose une tarification de $ 480 / mois sans engagement ou $ 399 / mois pour un an de service intégrant ses 4 modules : Security + Integrity + Monitoring et Cyber Vigilance.

Il est également possible de choisir les modules de son choix ou de ne prendre que la partie scanner de vulnérabilité pour seulement $ 290 / mois sans engagement.

HTTPCS offre un support illimité, en 7 langues et 24/7 qui permet à son utilisateur de joindre un interlocuteur situé en France. Il pourra le conseiller et lui fournir des informations sur une solution ou sur une vulnérabilité.

Prix et support
HTTPCS indique clairement ses prix sur son site internet. Sa gamme tarifaire est abordable pour les services proposés. En effet, le support HTTPCS est joignable en permanence et permet ainsi d’anticiper toutes situations de crise avec sérénité
5/5

Prix et support
Les prix sont indiqués de manière claire et précise sur le site internet, les commerciaux sont réactifs et disponibles. En revanche il n’existe pas d’infrastructure en France pour un support de proximité et francophone. Les prix sont également bien supérieurs à HTTPCS.
2/5

Interface

Aperçu de l’interface de notre scanner de vulnérabilité

Interface HTTPCS :


La Console HTTPCS est épurée et possède un menu rétractable permettant de passer d’une application à l’autre, de contacter son chargé de compte ou encore de consulter la FAQ.
Elle a été conçue pour gérer facilement ses différentes applications, pour consulter les rapports globaux et les rapports de failles avec précision (Top 10 OWASP et CVE).



Interface Netsparker :


L’interface Netsparker permet également d’observer ses différentes applications, ses rapports, ses failles ou l’historique de ses scans. Cependant, elle offre une multitude de menus, de panneaux, et d’informations en masse qui nuisent à la compréhension de l’outil. On retrouve de nombreux retours d’utilisateurs de Netsparker qui confirment la difficulté à appréhender l’outil.



Bilan :


En terme de fonctionnalités les deux solutions restent très classiques mais le point de différenciation est l’ergonomie, qui est plus travaillée sur l’interface HTTPCS. On peut également souligner le fait qu’HTTPCS, contrairement à Netsparker, propose un mode 100% SaaS permettant de gérer sa politique de cybersécurité à partir de n’importe quel poste informatique, indépendamment de sa puissance.


Interface

Logo Security by ziwit

Interface
L’interface SaaS HTTPCS est claire, sobre et moderne. Simple d’utilisation et facile à appréhender, elle est user-friendly. Des tutoriels et des Account Manager sont également disponibles pour les éventuelles questions
5/5

Interface
Interface très dense avec beaucoup de données. Il est nécessaire d’effectuer une formation pour la maîtriser. L’application n’est pas disponible en SaaS
3/5

Comparatif Final

Pour conclure cette étude, voici un récapitulatif global des différentes fonctionnalités testées. Chacune d’entre elles a été évaluée avec un score maximum de 5 afin d’obtenir une note finale sur 30.

Notation
comparative globale

En se basant sur les fonctionnalités et spécificités de ces applications, HTTPCS obtient un score de 29/30 contre 23/30 pour NetSparker.

Cette note donne l’avantage à HTTPCS, qui remplit mieux les besoins d’une entreprise en recherche d’un scanner de faille web.

Netsparker et HTTPCS proposent des solutions performantes.

HTTPCS se montre plus diversifié, moins cher et bénéficie d’un support francophone et anglophone localisé en France. Dans l’optique de sécuriser des applications Web, la diversité proposée par HTTPCS et la mise à disposition d’une assistance française en font le favori.

Scanner de Vulnérabilité testé par plus de 9200 entreprises à travers le monde

Essayer gratuitement (14 jours) Demander une démo

Nous utilisons des cookies.En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.